La Maison des Lycéens

La MDL Q’es aquo ?

La MDL c’est quoi ?

  • La possibilité d’exercer sa liberté d’association et de réunion.
  • Une association loi 1901 : C'est-à-dire une personne morale de droit privé, distincte de l’établissement scolaire.
  • Elle est constituée de membres qui ont adhéré et payé une cotisation.
  • Ces membres élisent un bureau (composé d’un président, un trésorier et un secrétaire)
  • Le bureau décide des actions de la MDL.

Le fonctionnement de la MDL

Les membres de la MDL se réunissent en Assemblée Générale une fois par an. (Les membres sont ceux qui ont adhéré et payé leur cotisation de 6 euros.)
Ils élisent le Conseil d’Administration de l’association. (Le CA peut être composé d’élèves et d’adultes dont le nombre est à déterminer en AG.)
Le CA décide des activités organisées par la MDL et élit le bureau.

Composition du bureau

1 Président exécute les décisions prises par le CA, gère le budget général, prévoit les dépenses et tient la comptabilité
1 Trésorier gère le budget de l’association MDL, informe le président de la situation financière de la MDL et présente le rapport financier devant le CA.
1 Secrétaire Général, responsable du livret des procès verbaux et du journal de l’association. Il convoque les AG et le CA et lui présente le rapport d’activité.

La MDL : Pour quoi faire au lycée Feuillade ?

  • Améliorer la vie au sein du lycée
  • Permettre aux élèves de prendre des responsabilités dans la vie de leur lycée.
  • Permettre aux élèves d’exercer leur capacité de négociation, et leur qualité d’expression écrite et orale, de gestion comptable, de créativité et d’initiative. Ces qualités seront nécessaires dans leur vie de futur étudiant et/ou dans leur  vie professionnelle.

Compte-rendu de l'assemblée générale du 22/11/12 : téléchargement.

Activités de la M.D.L.

Atelier d'écriture du Lycée Louis Feuillade

En décembre de l’année révolue, on parlait d’une éventuelle fin du monde. Ce thème s’est ainsi imposé tout naturellement, pour cette année scolaire 2012-2013, à l’atelier d’écriture. Une dizaine de textes, assez divers, ont été retenus parmi les prolixes productions des jeunes écrivains en herbe, œuvrant dans tous les genres et en toute liberté : récit d’aventures, nouvelle psychologique, journal d’un compte à rebours tragique, science-fiction, monologue intérieur, poème, autobiographie onirique… De la Seconde à la Terminale, tout le monde a fait de son mieux... lire la suite.

Prévention tabagisme

En cette rentrée 2014 les élèves de la MDL ont participé à l’accueil des élèves de seconde.

Le 4 septembre, lors de la journée  dédiée à la présentation du fonctionnement de l’établissement, ils ont  présenté la vie lycéenne, la MDL (l’association des élèves), et la cafétéria, lieu de convivialité du lycée.

Ensuite, le 8 septembre,  ils ont participé à la journée proposée par l’infirmière de l’établissement, Mme Decrocq, autour de la prévention.

Ce jour là, les gendarmes de BPDJ (Brigade de prévention de la délinquance juvénile) ont expliqué aux classes de seconde leurs modalités d’actions en faveur des lycéens (prévention, point écoute dans le lycée…),  puis les élèves de la MDL ont proposé une animation autour du travail réalisé au durant l’année précédente.

En effet, pendant l’année scolaire 2013/14, ils se sont lancés, avec l’aide de Julie Paillart, intervenante missionnée par EPIDAURE -le pôle de prévention de l’ICM (Institut Régional de Prévention contre le Cancer)- ; dans la réalisation d’un travail ayant pour thème « la prévention du tabagisme chez les jeunes ».

Ce travail a donné naissance à de petits courts métrages qui ont alors été présentés aux secondes, à la suite de quoi les élèves de la MDL ont animés un débat.  Voici ce qu’en dit Darryn, une des participantes :

« Luttons contre le tabagisme chez les jeunes »
En ce début d’année scolaire la MDL à réalisé un projet pour lutter contre le tabagisme, une question qui préoccupe beaucoup les jeunes quand ils rentrent au lycée. Pour sensibiliser les jeunes nous n’avons pas fait dans le traditionnel pour expliquer de façon théorique que fumer c’est mal. Nous avons voulu jouer sur l’autodérision et l’humour  grâce à Julie Paillard, chargée de projet P2P Epidaure, et nous avons réalisé un court métrage qu’on a appelé VDM de fumeur. Cela reprend une journée de fumeur avec  ses aléas.
Darryn Asses, Terminale STMG

Cette action a rencontré l’intérêt certain des élèves, très à l’écoute de leurs camarades. Le projet pourrait continuer à vivre puisque MDL et BPDJ envisagent de proposer ces petits courts-métrages aux collégiens du bassin de Lunel, et s’inscrire ainsi dans une dynamique de prévention « des pairs par les pairs ».

Elise Laganne, CPE

La vidéo ayant un poids de 130 Mo, cliquez ici pour ouvrir dans un nouvel onglet.

 

Texte officiel

NOR : MENE1002839C
RLR : 554-3
circulaire n° 2010-009 du 29-1-2010
MEN - DGESCO B3-3

Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices et
directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale ; aux proviseurs.
Référence : code de l'Éducation, notamment ses articles R. 511-9 et R. 511-10


La Maison des lycéens (MDL) est un outil au service des lycéens. Elle aide au développement de la vie culturelle au lycée et donne aux élèves l'occasion de s'engager dans des projets, de faire l'apprentissage de leur autonomie et de prendre des responsabilités importantes. Elle se substitue aux foyers socio-éducatifs qui pourraient encore exister.
La Maison des lycéens est une association qui rassemble les élèves souhaitant s'engager dans des actions citoyennes et prendre des responsabilités au sein de l'établissement dans les domaines culturel, artistique, sportif et humanitaire.
La réforme du lycée fait de la conquête de l'autonomie des lycéens l'une des missions essentielles du nouveau lycée.
Elle est ainsi l'occasion de donner à la Maison des lycéens une nouvelle dynamique.

I - Une association domiciliée au lycée, dans le cadre du régime associatif en vigueur

La Maison des lycéens est un lieu d'autonomie, de créativité et d'apprentissage de la responsabilité mis à disposition des élèves des lycées en dehors du temps scolaire. Ils peuvent s'y investir librement pour développer des aptitudes et des compétences dans le cadre d'activités péri-éducatives complémentaires à celles acquises au titre du socle commun. Cet engagement associatif est reconnu et valorisé à titre expérimental par la loi n° 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie.
Constituée sous forme d'association dont le siège se situe dans l'établissement, la Maison des lycéens obéit au régime de droit commun des associations défini par la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d'association. En outre, les principes directeurs énoncés à l'article R. 511-9 du code de l'Éducation dont, notamment, ceux de neutralité politique et religieuse leur sont pleinement applicables.
Les règles particulières relatives à la constitution des associations lycéennes et les principes de leur fonctionnement sont fixés dans les statuts de l'association. Un statut-type sera téléchargeable à la rubrique « Initiatives » du site internet national de la vie lycéenne : www.vie-lyceenne.education.fr.
Sa direction (présidence, secrétariat, trésorerie) est assurée par des lycéens. Ces derniers sont élus par les membres de l'association. L'abaissement de 18 à 16 ans de l'âge minimal pour prendre des responsabilités associatives au sein des établissements scolaires est une des conditions de la valorisation de cet engagement et fait actuellement l'objet d'un travail interministériel. La participation des lycéens mineurs à la gestion de l'association doit être encouragée.
Tous les élèves qui le désirent peuvent adhérer de droit à l'association.
D'une manière générale, tout membre de la communauté éducative (personnels enseignants, administratifs, techniques, sociaux et de santé, ouvriers et de service, parents d'élèves) peut, à la demande de l'association et dans un esprit de coopération, apporter ses compétences, tant pour l'animation que la gestion de la Maison des lycéens.
Le président de la Maison des lycéens, assisté du chef d'établissement, informe les membres ainsi que toute personne qui apporte son concours aux activités de l'association de son obligation de souscrire un régime d'assurance. Le matériel et les locaux doivent également faire l'objet d'un contrat d'assurance afin de couvrir tous les risques pouvant survenir à l'occasion des activités de la Maison des lycéens.
La Maison des lycéens fonctionne en relation étroite avec le conseil des délégués pour la vie lycéenne. Les élèves veillent, dans leur propre intérêt, à ce qu'il n'y ait pas cumul excessif de fonctions au sein de ces deux structures.

II - Un espace d'apprentissage et d'exercice de la responsabilité au service de la vie culturelle et sociale du lycée

La Maison des lycéens est conçue sur la base d'un projet inscrit dans les statuts de l'association, porté par les élèves eux-mêmes, avec l'appui du CPE ou, éventuellement, de tout autre membre de la communauté éducative de l'établissement. Son aménagement et son organisation peuvent faire l'objet d'un espace dédié.
Elle fédère les initiatives de différentes natures portées par les lycéens dans l'établissement : outre les domaines
évoqués en préambule, elle peut développer l'organisation d'activités générant des rentrées de fonds pour favoriser la vie de l'association : fête de fin d'année, dîner de l'association des anciens élèves, gestion d'une cafétéria pour les élèves, etc. Ces initiatives et les aptitudes acquises au cours de leur réalisation pourront être portées au livret de compétences expérimental de l'élève, dans le cadre de la circulaire n° 2009-192 du 28-12-2009. J'attacherai du prix à ce que chaque lycéen puisse bénéficier de la reconnaissance de son engagement le plus rapidement possible.
Bulletin officiel spécial n° 1 du 4 février 2010